L’énergie géothermique en Australie

L’Australie, pays-continent qui a lui seul occupe la majeure partie de l’Océanie, offre une diversité incroyable de paysages et d’environnements. Cependant, sa grande dépendance à l’égard des combustibles fossiles est la cause d’une importante propagation de dioxyde de carbone.

Les répercussions ne se font pas attendre et le pays connaît dorénavant des hausses de températures démentielles, des feux de forêt dévastateurs et une désertification galopante qui font craindre un futur de plus en plus chaud. Devant l’urgence de décisions plus écologiques, l’état australien cherche et subventionne différents projets qui ont pour but une croissance de la production d’énergie propre.

La Géothermie fait partie des projets prometteurs qui seraient susceptibles d’alléger cette très lourde facture écologique.

Carte des centrales australiennes renouvelables

La géothermie, une filière verte

 

L’émission de gaz à effet de serre est une résultante de la dépendance énergétique humaine. Ainsi, l’extraction et l’utilisation des énergies fossiles telles que le charbon, le pétrole ou le gaz conduisent à un réchauffement climatique incontrôlable. Devant l’urgence de trouver de nouvelles sources d’énergie qui auraient un impact moindre sur la biodiversité, la géothermie, parmi d’autres énergies renouvelables, semble une ressource prometteuse.

Qu’est-ce que la géothermie?

 

La géothermie est une technologie qui exploite la chaleur produite naturellement par la terre comme source d’énergie. Pour ce faire, il est nécessaire de faire circuler un liquide, de l’eau issue d’une nappe naturelle ou injectée artificiellement sous pression, afin de provoquer la fracture d’une roche souterraine. Cette dernière, imperméable et calorifère, fait chauffer l’eau qui va remonter, à présent chargée d’énergie thermique qui pourra être utilisée telle quelle ou transformée en électricité. Si elle est aujourd’hui considérée comme une alternative aux énergies fossiles, la géothermie est donc plutôt un palliatif retrouvé.

 

géothermie

Petite histoire de la géothermie

 

Bien que considérée comme une énergie nouvelle, la géothermie n’en est pourtant pas une. Ainsi, des témoignages ont traversé les âges pour nous révéler l’utilisation d’eau naturellement chaude 2000 ans avant notre ère. Que ce soit autour du bassin méditerranéen ou en Chine, l’énergie géothermique était connue et exploitée pour abreuver les thermes antiques. Et par la suite, différents pays dans le monde ont exploité cette source d’énergie. L’Islande, la Russie, les Philippines, ainsi que la France, utilisent depuis longtemps, à moindre mesure, cette ressource pour une production moins polluante d’énergie.

La géothermie en Australie

 

L’état australien mise désormais dans les technologies à émissions réduites de gaz à effet de serre pour fournir une partie de son électricité. Plébiscitée par la population, la géothermie est en bonne place pour devenir une source d’énergie propre prédominante.

La géothermie des roches sèches

 

La géothermie dite des « roches chaudes sèches », ou « roches chaudes fracturées », exploite la chaleur issue des formations géologiques qui sont extrêmement calorifères. Ce sont les minéraux radioactifs composant le granite sous-terrain qui offrent une source pratiquement inépuisable de chaleur. La géothermie consiste donc à forer un puits très profond dans ce granite et à fragmenter cette roche chaude par l’injection d’eau sous pression, cela crée ainsi un réservoir artificiel. L’eau froide injectée dans ce réservoir se réchauffe donc au contact des roches chaudes et retourne alors à la surface où un échangeur thermique récupère et transforme cette énergie.

Subventions

Des subventions pour la production géothermique

L’état australien a instauré, avec l’agence australienne des énergies renouvelables (ARENA), plusieurs programmes qui visent à encourager une production d’électricité moins nocive pour son environnement. Il y a ainsi le programme RET, pour Renewable Energy Target, qui se donne l’objectif d’une production d’électricité propre de 20 % en 2020. Ainsi, il a été alloué, dans le cadre de ces subventions, une somme de 5 millions de dollars australiens à la société Petratherm pour un projet d’énergie géothermique situé en Australie méridionale. L’état australien s’investit donc dans ces divers projets afin de promotionner une énergie moins polluante. Par ailleurs, des séances d’informations publiques ont été faites et la population interrogée privilégie unanimement l’énergie géothermique. Ces workshops ont permis d’informer précisément les participants et il en ressort donc une connaissance plus précise de l’utilisation de la géothermie.

Les sites d’exploitations géothermiques en Australie

 

L’Australie occidentale, avec la ville de Perth, est la plus grande zone industrielle du pays. C’est aussi dans cette région que la recherche de l’exploitation géothermique est engagée. Un grand projet est aussi en cours en Australie méridionale avec le site de Paranala, situé dans les monts Flinders. Une législation en Nouvelle-Galles-du-Sud, en Australie-Méridionale et dans le Queensland, invite les entreprises à investir et à développer cette énergie. La compagnie Geodynamics Limited a un programme d’exploitation dans le bassin Cooper, au nord-est de l’Australie-Méridionale. Des tests de débit et de circulation de la vapeur démontrent le potentiel économique de ce système géothermique.

Visiter l’Australie

 

Les grands horizons australiens vous attirent et vous rêvez de découvrir les multiples facettes de cet immense territoire ? Voici les démarches que vous devez faire avant de vous embarquer dans un voyage inoubliable.

Visa pour l’Australie

Demander un visa pour visiter l’Australie: formalités administratives

 

Les démarches sont maintenant facilitées, car vous pouvez, d’un simple clic, obtenir votre visa australien sur le site Australie-Visa.fr. Deux types de visas existent pour visiter l’Australie, le visa ETA et le EVISITOR. Le visa ETA est surtout pour les ressortissants des pays asiatiques et d’Amérique, alors que le visa EVISITOR est pour les ressortissants européens. C’est un visa touristique avec une durée totale de 12 mois et qui vous autorise une présence de 3 mois d’affilée au maximum dans le pays. Après ce délai, il est nécessaire de sortir du pays. Vous pouvez l’obtenir pour des négociations commerciales, des réunions de travail ponctuelles, des conférences ou des cursus restreint de cours, mais il vous est interdit de travailler en Australie avec ce type de visa. Au préalable, vous aurez certains documents à fournir lors de votre demande de visa sur Australie-Visa.fr. Ainsi il vous sera demandé:

  • un passeport à votre nom en cours de validité;
  • une adresse;
  • une carte de crédit;
  • un certificat de santé attestant que vous n’êtes pas atteint de tuberculose;
  • ne pas avoir de condamnation pénale supérieure à 12 mois;
  • que votre lieu de résidence soit en dehors de l’Australie.

Vous devez ensuite remplir le document et envoyer votre demande. Vous ne pouvez pas faire de demande de visa à moins de 72 heures avant le départ, n’oubliez donc pas de faire la demande au moins une dizaine de jours avant le voyage pour plus d’assurance. Lorsque la demande est faite dans les temps, vous pouvez recevoir votre visa dans les 24 heures. Bon voyage.

Où demander un visa pour l’Australie

Vous pouvez demander une visite pour visiter l’Australie en cliquant simplement sur l’image ci-dessous. Vous trouverez toutes les informations sur les procédures, les délais et les coûts pour recevoir le visa pour l’Australie directement chez vous.

demander visa australie

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. plus d'informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer